Blog beauté, voyages, nutrition et ecologie

[Critique] A bout de rêves par Slimane

[Critique] A bout de rêves par Slimane

Bonjour,

Vous souvenez-vous de Slimane, le dernier gagnant de The Voice ? Bien que je ne regardais pas l’émission, j’avais entendu beaucoup de compliments à son égard à l’époque. Son album est sorti le 8 Juillet dernier,  emballée par son single « Paname » je vous livre ici mes impressions à chaud sur les 11 pistes de l’album.

imane a bout de rêves critique
Pochette de l’album ‘A bout des rêves’ par Slimane

Moins de deux mois après sa victoire, Slimane nous délivre déjà son album sur des allures de confidences: années de galères, nostalgie et hommages à ses racines.

L’album s’ouvre sur la chanson L’enfant de la rue, l’histoire d’un « enfant de la rue devenu grand » ou l’histoire d’un gamin d’un milieu défavorisé qui a réussi à surmonter les difficultés de la vie. La mélodie reste en tête et les paroles sont plutôt bien écrites, si ce n’est pas ma chanson préférée de l’album elle donne quand même l’envie d’écouter le reste.

Tout naturellement, on enchaine avec « Paname« , le premier single de l’album qui est aussi accessoirement mon titre préféré. Le thème est globalement le même que celui du titre précédent: l’histoire d’un gamin qui arrive sur Paris avec peu de moyens de beaucoup d’ambition. J’aime beaucoup ce titre sur lequel je ne peux m’empêcher de chanter en chœur.

Dans les chansons « Frérot« , « Je serai là« , « Le grand-père« , Slimane rend hommage à ses origines sans trop de subtilité. Je serai là est une déclaration d’amour d’un fils à sa mère qui fera probablement penser aux « Yeux de la Mama » de Kendji Girac.

Sur le tire Adieu, je commence à décrocher, j’ai une impression déjà-entendu. Vient ensuite « On s’en fout » où Slimane s’amuse des « on dit », la chanson est plutôt sympa en soi mais me fait trop penser à une chanson de comédie musicale.

Le « Vide » est une très jolie chanson nostalgique mais teintée d’espoir. Une version live en bonus aurait été parfaite, dommage. Une chanson plus légère intitulée « Le million » suit ensuite. Le thème est original, Slimane s’imagine toucher le Jackpot à la loterie et les conséquences sur sa vie. Cependant, je reste assez mitigée, j’aime la mélodie et le rythme mais je n’accroche pas aux paroles.

Le seul featuring de l’album survient à la neuvième piste « Tu m’aimes bien« . Il s’agit d’un duo avec Annabelle (qui avait aussi participé à The Voice – et Nouvelle Star). Les deux voix s’accordent bien et donne un son plutôt bon.

Sur la piste suivante, je suis un peu surprise de retrouver une cover même si après réflexion ce n’est pas si surprenant puisque c’est grâce à ce titre qu’il s’est fait connaitre du grand public, vous l’avez peut-être reconnu, il s’agit de « A fleur de toi« . On se souvient tous de cette chanson de Vitaa (mais en vrai surtout de la parodie de Fatal Bazooka, année 2000’s rpz) mais là Slimane donne de l’intensité à la chanson sans tomber dans la caricature.

Mon avis: J’aurais aimé une plus grande diversité quant au ton employé. Même si Paname est un peu plus entrainante, aucun titre ne vous fera danser; c’est dommage car si à l’instar de Stromae, dont il semble parfois s’inspirer, Slimane aurait insérer quelques titres plus électro, j’aurais probablement plus accroché à l’album. Là, le ton est trop souvent grave et les paroles parfois un peu mièvres. Pour ma part, je n’ai eu aucun coup de coeur sur cet album. Toutefois, cela reste un album correct, fidèle à ses interprétations dans The Voice. 

Mes Up: l’enfant de la rue, Paname, Je serais là, Le vide, Tu m’aimes bien,A fleur de toi

Mes Down: Frérot, Adieu, On s’en fout, Le million, Le Grand-père

Bonne journée,

Anna

Disclaimer: évidemment ceci est mon avis personnel, chacun ressent la musique différemment 🙂



Laisser un commentaire