Blog beauté, voyages, nutrition et ecologie

Je teste l’éponge de Konjac

Je teste l’éponge de Konjac

Bonjour,

En promenant la dernière fois dans mon magasin bio préféré, je me suis attardée sur l’éponge de Konjac. J’en avais déjà entendu maintes fois parlé auparavant mais je n’avais pas encore eu l’occasion de la tester. Maintenant c’est chose faite. Avant de vous faire part de mon avis, petite présentation de l’objet :

Le konjac qu’est-ce-que c’est ?

Le konjac ou Amorphophallus konjac est une plante monocotylédone de la famille des Araceae, genre Amorphophallus originaire des forêts tropicales et subtropicales d’Asie du Sud Est (Vietnam, Chine, Indonésie, Corée du Sud, Japon). Dans ces pays, il est cultivé dans des régions montagneuses. Il est utilisé en cosmétique mais aussi dans l’alimentation (car il est très faiblement calorique) mais ça j’y reviendrai dans un autre post. L’éponge utilisée en cosmétique est faite des fibres des racines de la plante.

Ce qu’en dit le fabricant ?

J’ai acheté l’éponge de la marque Léa Nature (par défaut, le magasin ne proposait que celle-ci).

eponge konjac lea nature (5).JPG

Les trois principales qualités mises en avant sont :

  • Nettoyage en profondeur
  • Exfoliation en douceur
  • Convient à toutes les peaux mêmes celles sensibles

Voici le discours de vente : « L’éponge de Konjac est fabriquée à partir de la racine de Konjac exceptionnellement riche en fibres végétales. La texture de cette éponge permet une micro-exfoliation quotidienne et laisse sur la peau comme une seconde peau protectrice. Votre peau est débarrassée des impuretés. Votre teint est éclatant. »

Conseil d’utilisation et d’entretien

« L’éponge s’emploie toujours humide. Rincez l’éponge de Konjac à l’eau chaude avant chaque utilisation pour la faire gonfler. Essorez-là délicatement et réalisez des mouvements circulaires sur votre visage pour rincer vos produits » (eau thermale, masque, crème, gel nettoyant ou autres) mais elle peut aussi être utilisée seule. « Rincez de nouveau l’éponge à l’eau tiède, essorez-la délicatement et faites-la sécher ».

Concernant l’entretien il faut, à la première utilisation et une fois par semaine, nettoyer l’éponge avec du savon puis rincer à l’eau chaude. Il est impératif de la laisser suspendre à son cordon dans un endroit sec  entre chaque usage.

Ça coûte combien ?

La mienne coûtait environ 8 euros en magasin bio. Je sais qu’il en existe de moins cher (je pense par exemple à celle de Kiko mais je ne l’ai pas testé.

L’éponge dure combien de temps ?

Tout dépend de votre utilisation ! La fabriquant ne se mouille pas trop sur ce point et parle de  « quelques mois », en clair dès qu’elle parait abimée il serait bon de la remplacer. Certains sites recommande de la changer tous les 2 à 3 mois.

Mon avis

A l’ouverture, l’éponge est imbibée de liquide dans un sachet, elle a donc déjà sa forme rebondi avec des centaines alvéoles, un peu comme des blancs en neige. L’éponge gonfle au contact de l’eau. Je l’ai bien rincé, puis massé sur le visage…et c’est plutôt agréable ! Je l’ai essayé nue puis avec un gel nettoyant et finalement je préfère avec le produit. La peau est visiblement nettoyée après rinçage ! Désormais, je l’utilise tous les soirs sous la douche, elle ne fait pas miracle mais enlève bien les derniers résidus de maquillage et donne un coup d’éclat à la peau sans l’agresser. Bref, je la recommande !

Anna



0 thoughts on “Je teste l’éponge de Konjac”

  • La seule que j’ai testé , c’est celle de Kiko mais elle n’est pas bonne =) , le mieux c’est que ton éponge ne soit pas déja humide quand tu l’achètes ^^. Sinon la texture est vraiment agréable à utiliser je trouve. bises

    • Coucou !
      Ah c’est bon à savoir ! Dommage pour Kiko, c’est vrai qu’en général je trouve leurs produits plutôt bons mais pour l’éponge il faut probablement plus miser sur du bio. Pour la mienne, j’ai fait deux magasins et les deux ne proposaient que des éponges déjà humides 🙁
      Bonne fin de journée 🙂

Laisser un commentaire