Blog beauté, voyages, nutrition et ecologie

Un week end à Prague: mon programme cityguide

Un week end à Prague: mon programme cityguide

Bonjour,

Mi-mars j’ai eu envie de m’évader de Paris, j’ai donc passé deux jours en République Tchèque dans la fabuleuse ville de Prague…et j’en suis tombée en amour 🙂

La durée

Pour ma part je ne pouvais y aller que deux jours, honnêtement c’est très juste, je n’ai pas eu le temps de tout voir ce que je souhaitais et surtout j’ai dû presser le pas. Tout de même, j’ai préféré tout visiter à pied, je n’ai donc pas testé les transports en commun pragois. Idéalement je pense que 4 jours c’est correct pour bien visiter la ville.

L’hébergement en auberge de jeunesse

J’ai choisi l’auberge Hostel Florenc (leur site internet ici) que j’ai réservé via le site booking.com. L’auberge est un peu excentrée du centre (comptez environ 30 minutes de marche du Pont Charles) et juste à côté de la gare routière.

J’ai payé 12€ la nuit avec petit-déjeuner dans une chambre de 5 lits non mixtes.

L’auberge était ultra clean et j’ai été impressionnée par l’organisation. A votre arrivée, la personne au comptoir vous donne un badge qui sert à débloquer certaines portes, une clé de la chambre et une clé pour le casier. Car chaque client à un casier attribué et la clé est fournie, c’est super pratique ! Les chambres sont réparties en bloc, par exemple dans mon bloc, il y avait trois chambres, une salle de douche, un toilettes, une salle de douche + toilettes.

Le petit dej est vraiment varié et copieux. C’est un buffet donc vous vous servez la quantité que vous voulez. Il y avait entres autres: du pain, brioches, beignets au chocolat, café, thé, jus d’orange, morceaux de fruits et même légumes (kiwi, carottes…), confitures, viande, fromage en tranches ou fondu…

Argent & coût de la vie

La République Tchèque n’a pas intégré l’euro, il faudra donc payer en couronne tchèque. En ce moment, 1€=27 CZK. A ce propos, je vous conseille l’application Currency pour convertir rapidement les devises.

Vous avez donc plusieurs choix pour payer: payer carte bancaire, retirer directement des couronnes ou aller dans un bureau de change. D’ailleurs vous en trouverez à tous les coins de rue. Pour ma part je ne voulais pas faire de change car je suis méfiante des taux appliqués et je ne savais pas combien exactement j’avais besoin. J’ai donc payé par carte bancaire et effectuer pour le reste un petit retrait de 400 couronnes (soit 14€ environ). Ma banque m’a pris des frais de 0.35€ mais tout dépend des banques et de votre carte bancaire.

Concernant le coût de la vie, j’ai été un peu surprise puisque j’avais lu que le revenu moyen était de 970€ et pourtant les prix ne sont pas « pas chers ». Pour le shopping par exemple, les prix que j’ai vu sont à peu près similaires à ceux pratiqués en France. Le seul point positif c’est que j’ai vu quelques marques qu’on ne trouve pas en France à ma connaissance (Reserved, Orsay, Biba…) même si la grande majorité sont des chaines mondialement connus (H&M, Sephora…). Par contre pour les restaurants, c’est globalement moins cher.

Restaurants et spécialités

Tout d’abord parlons plats traditionnels, vous ne pourrez pas manquer les Trdelnik (ou Trdlo), c’est simple j’en voyais partout et déclinés en pleins de parfums ! C’est une recette à base de farine, lait, oeuf…puis enroulées autour d’une broche et grillée pour être ensuite  recouvert d’une poudre de sucre et de noisettes pilées. Avec du chocolat chaud, avec de la crème glacée, à la pistache…bref il y en a pour tous les gouts. J’en ai goûté un au chocolat chaud pour 70 CZK (2.5€).

Trdelnik trdlo prague spécialité avis
Miam !
Trdelnik trdlo prague spécialité avis 2
Trdelnik

Il existe évidemment d’autres plats typiques mais je ne les ai pas testé:

  • côté sucré: strudel aux pommes (Jablkový štrúdl),  Knedlik aux fruits (Ovocné knedlíky) ;
  • côté salé: le Bramborové placky (végétarien), Smažený sýr (végétarien), Nakladani hermelin (végétarien), goulash.
  • et puis évidemment, la bière 🙂

J’ai aussi testé un restau végétarien qui s’appelle Lehka Lava (Boršov 2/280, Praha 1 – Staré Město, site internet ici). Le restau est situé dans une impasse non loin du célèbre pont Charles. Il est conseillé de réserver mais pour ma part il restait de la place. Petite précision, en République Tchèque, le concept de « table partagée » est très courant. En gros, vous pouvez vous retrouver à manger à la même table que de parfaits inconnus ! J’ai choisi le plat « Grilled vegetable skewers with smoked tofu and Kalamata olives, served with potatoes au gratin, gently spiced tomato salsa and lettuce   » pour 225 Kč (8.4€), c’était très bon et copieux. Alors que j’avais prévu de prendre un dessert, je n’avais même plus faim. Le décor était sympa, assez sombre. Les serveuses présentes, mais peu bavardes. A noter aussi, qu’il est coutume de laisser environ 10% de pourboire.

Pour m’aider dans mon programme, je me suis inspirée du guide « Prague » éditions Guide Evasion Hachette.

La Vieille Ville, sa place et l’ ancien quartier juif

Pour commencer j’ai atterri sur la place de la Vieille Ville (Staroestske namesti). Elle est grande et très animée. Il y a l’hôtel de ville dont vous pouvez visiter la tour. Vous ne pourrez pas manquer l’horloge astronomique, elle est très belle et chaque heure (9h-21h) des marionnettes s’animent. La Mort, brandit alors sa faux et sonne le glas en agitant le sablier du Temps. Plus haut, une petite fenêtre s’ouvre et laisse défiler les apôtres suivis du Christ.

3 horloge astronomique prague visite itineraire quoi visiter
Hôtel de ville et horloge astronomique

Les bâtiments au style baroque tout autour de la place sont vraiment magnifiques. Même si je n’ai pas visité l’intérieur, l’église Saint Nicolas est très belle d’extérieur. Attention cependant à ne pas faire la confusion, il y a deux églises Saint Nicolas (cf plus bas – paragraphe Mala Strana).

1 prague visite itineraire quoi visiter (2)

2 prague visite itineraire quoi visiter.JPG
Église Saint Nicolas Vieille Ville

Vous ne manquerez pas aussi l’église gothique Notre-Dame-de-Tyn, elle surplombe la place et semble bien à l’étroit entourée de tous ces bâtiments. L’entrée est libre.

4 prague visite itineraire quoi visiter
Place de la Vieille Ville et église Notre Dame de Tyn

Puis je me suis baladé dans l’ancien quartier juif « Josefov » et ses nombreuses synagogues.Il existe un forfait pour visiter plusieurs synagogues (Maisel, espagnol, Pinkas, Klaus, cimetière juif). Ne faites pas la même erreur que moi, les synagogues sont fermées le samedi en raison de Shabbat. En partant de la place de la Vieille ville, remontez au nord vers la synagogue Maisel puis la synagogue Pinkas située à l’entrée du cimétière juif. Les 12 000 stèles de ce cimetière sont très serrées voire enchevêtrées entre elles. A droite en sortant du cimetière, vous atteindrez la synagogue Klaus.

maisel Prague itinéraire programme quoi visiter
Synagogue Maisel
synagogue klaus prague quoi visiter itineraire
Synagogue Klaus

Rendez-vous ensuite au magnifique Rudolfinum. Ce batiment abrite l’Orchestre philarmonique tchèque. Des concerts sont donc régulièrement donnés. Jeter un coup d’oeil sur votre gauche, vous êtes devant la Vltava et au loin vous pouvez apercevoir le Château.

rudolfinum prague visite itineraire quoi visiter
Le Rudolfinum

vlatava prague.JPG

Ensuite, allez à la synagogue Vieille-Nouvelle, la plus vieille d’Europe. Il y a également la synagogue espagnole pas loin. Vous vous trouverez alors près de la statue de Franz Kafka, célèbre écrivain qui habita la ville.

statut franz kafka prague itineraire programme prague r
Statue Franz Kafka

Vous pouvez ensuite aller visiter le couvent Sainte-Agnès situé dans une petite ruelle (entrée payante). Non loin de là, sur une petite place (Hastalske namesti), un petit resto français au plat bien typique a attiré mon attention.

chez marcel prague restau francais quoi faire
Chez Marcel Restaurant

Sud-Est de la Vieille ville

Je suis ensuite retournée vers la place de la Vieille ville, en longeant l’église Notre-Dame-de-Tyn, je suis arrivée sur une petite place où se trouve la boutique Botanicus, une boutique de cosmétiques (huiles essentielles, savons, crèmes…). C’est une très belle boutique avec un choix impressionnant, malheureusement pour moi, il y avait beaucoup trop de groupes de touristes ce qui rendait la circulation difficile. De plus, en prenant un ou deux produits au hasard, j’ai remarqué que la composition n’était pas aussi clean que ça (je me rappelle notemmant avoir vu de l’EDTA dans les produits, un agent complexant ayant un mauvais impact environnemental). Bref, sympa à visiter mais pas forcément pour acheter.

botanicus prague quoi faire visiter programme

Dans ce coin, il y a aussi la Maison Municipale et l’Eglise Saint Jacques mais je ne les ai pas visité faute de temps. En me promenant dans le quartier, je suis tombée sur la Tour Poudrière (Prasna Brana) au style très sombre. Vous pouvez monter dans cette tour et avoir une belle vue sur la ville (entrée payante).

Tour Poudrière
Tour Poudrière

La Nouvelle Ville

En passant la Tour poudrière, vous vous approchez de la Nouvelle ville, quartier des affaires et du shopping. A quelques mètres sur votre gauche, il y a le centre commercial Palladium qui compte 200 boutiques. J’y ai fait un bref tour car les prix ne sont pas plus avantageux qu’en France.

palladium shopping prague
Le Palladium

De l’autre côté sur votre droite, il y a l’avenue Na Prikope où vous trouverez également pas mal de boutique notamment Hamleys, une très grande boutique de jouets sur plusieurs étages, avec un toboggan, un manège, des stands de jeux, de barbapapa qui raviront petits et grands !

Hamleys

En continuant, vous tomberez sur la place Venceslas (Vaclavské namesti), lieu de réunion et des manifestations des Pragois. Tout autour de la place, il y a beaucoup de magasins et la statue de Saint Venceslas à cheval. Juste derrière la statue, en haut de la place il y a le Musée National malheureusement celui-ci est fermé pour le moment pour cause de travaux.

J’ai ensuite rejoins le passage Lucerna pour me rendre aux jardines des Franciscains (Stepanska 61). A l’intérieur de ce passage, vous passez sous la statue de St Venceslas sur son cheval retourné. Les boutiques en soi n’ont pas beaucoup d’intérêt. Il faut ensuite passer sous le café shop Kino Lucerna, et s’engager dans un autre passage Kino Svetozor pour sortir sur les jardins (Frantiskanska zahrada).

passage lucerna prague quoi visiter
Passage Lucerna
statut venceslas retourné cheval prague
Statut de Saint Venceslas
jardins franciscains prague
Jardin Franciscains

Le long de la Vltava

J’ai ensuite descendu la rue jusqu’au Théatre National au bout de la rue. Puis, j’ai longé la Vltava en faisant un petit détour par l’île slave. Un beau bâtiment abrite une salle de bal. D’ailleurs ce jour là, un bal était donné et beaucoup de gens étaient apprêtés pour l’occasion. En continuant de longer la Vltava, à l’intersection de la rue Resslova (n°61), vous ne pouvez pas louper la Maison Qui Danse (Tancici Dum) construite en 1996.

maison qui danse prague quoi faire itineraire programme
La Maison qui Danse

La Place Charles

En remontant le rue Resslova, je suis arrivée sur la place Charles (Karlovo Namesti). Là, j’ai vu l’hôtel de ville de la Nouvelle Ville (entrée payante) et l’Eglise Saint Ignace. Le centre de la place est composé d’un espace de verdure où il fait bon faire une petite pause.

hotel de ville de la nouvelle ville prague quoi faire visite
Hotel de Ville Prague
église saint ignace prague
Eglise Saint Ignace

Le Pont Charles

La nuit commençant à tomber, je suis repartie en direction du Pont Charles toujours en longeant la Vltava.

nuit prague quoi faire visiter

Sur le pont Charles, il y avait encore beaucoup de touristes, je vous conseille d’y aller très tôt le matin ou le soir pour éviter la foule. Je suis juste entrée rapidement dans le quartier de Mala Strana.

nuit prague pont charles

Je suis donc rentrée à l’hôtel en passant par la rue Karlova. Cette rue est très animée et remplie de petites boutiques de souvenirs, de nourriture et d’artisanat. C’est très agréable d’y flaner. Par ailleurs, sur votre gauche vous verrez le Clementinum avec son ensemble de bâtiments dont la sublime bibliothèque (visite guidée payante).

Mala Strana

Le second jour je me suis concentrée sur le quartier du Chateau et de Mala Strana. Ayant un temps limité, j’ai commencé ma journée dès 8 heures. Direction donc le Pont Charles (Karluv most) long de 516 mètres. Effectivement il n’y avait pas grand monde sur le pont contrairement à la veille. Sur chaque côté du pont, il y a des statues de saints, 30 pour être précise.

prague pont charles mala strana.JPG

Avant de finir de traverser le pont, j’ai pris un petit escalier sur ma gauche pour arriver sur l’île Kampa (Na Kampe), un lieu très tranquille. Un vaste parc domine l’île. Il y a aussi le musée Kampa qui propose des collections d’art abstrait et cubiste. En faisant le tour du parc, j’ai fini par longer un petit court d’eau artificiel nommé Certovka et ses deux moulins (Velkopřevorský mlýn).

ile kampa moulin prague
Moulin de l’Ile Kampa

D’ailleurs tout comme à Paris, les gens ont pris l’habitude d’accrocher des cadenas aux grilles du Pont des Amoureux.

cadenas prague ile kampa.JPG

Vingt mètres plus loin, je me suis retrouvée face au Lennon Wall (rue Lazenska), devenu un symbole de paix et de liberté. A la base, le premier graf représentait le visage de Lennon au lendemain de son assassinat. Depuis, même si une référence à Lennon est toujours présente, de nombreux dessins ont été ajoutés au fil des évènements.

lennon freedom wall quoi visiter itineraire programme prague

En me promenant pour rejoindre la rue pittoresque Nerudova, j’ai profité de la vue de la place du Grand Prieur, de l’Ambassade de France, l’église Notre Dame sous la Chaine, l’église Notre Dame de la Victoire. Vous pouvez aussi vous arrêter au jardin Vrtba (entrée payante) mais qui n’ouvre que d’Avril à Octobre.

prague.JPG

La rue Nerudova a beaucoup de charme, attention par contre elle est assez pentue. C’est la principale voie d’accès au Chateau. Il y a beaucoup de boutiques de souvenirs et des petits restaurants (dont certains végétariens).

prague rue nerudova
Rue Nerudova

J’ai donc descendu cette rue jusqu’à la Place Mala Strana. L’église Saint Nicolas domine la place. Elle est ouverte aux visites contre 70 CZK (2.5€) (ou gratuit pendant les messes). L’intérieur est magnifique ! Malheureusement elle était en travaux pour rénovation donc un immense échafaudage gâchait une bonne partie de la vue:/

eglise saint nicolas mala strana quoi visiter prague
Eglise Saint Nicolas
prague saint nicolas intérieur église quoi visiter
Eglise Saint Nicolas

Dans le coin vous pouvez aussi visiter les jardins sous le château (visiblement fermé de novembre à mars),  le Palais Wallenstein, le musée Franz-Kafka.

Le Château

En remontant cette fois la rue Nerudova, je suis arrivée au quartier du château. Là haut, vous avez une vue imprenable sur la Vieille-Ville.

prague vue panoramique chateau itinéraire programme
Vue du Château

Ne vous attendez pas à voir un simple château, non il s’agit plutôt d’une petite ville dans une ville composé d’un ensemble de palais, d’églises, de rues, de boutiques et de jardins. Tous les jours à lieu la relève de la garde (7h-20h d’avril à octobre et 7h-18h de mars à novembre) et à midi la relève est accompagnée de la fanfare. J’ai donc calé mon programme pour y être à 12h. Prévoyez  d’arriver une dizaine de minutes avant en basse saison pour bien voir. Une bonne partie de la relève se passe dans la cour et cela dure environ 10 minutes.

releve de la garde prague chateau fanfare midi

Vous pouvez accéder gratuitement à l’intérieur du Chateau, cependant la visite risque d’être un peu ennuyeuse. Il existe différents forfaits pour visiter un ensemble de bâtiments. Personnellement, j’ai opté pour le forfait B à 250 couronnes (9.25€) qui m’a donné droit d’accéder à la cathédrale Saint Guy, le basilique Saint Georges, le Palais royal, la Ruelle d’Or.

La Cathédrale est très belle, surtout ses vitraux ! Même si la nef semble un peu vide, je suis très contente de cette visite. Attention par contre elle ferme en général un peu plus tôt que les autres bâtiments.

vitraux cathédrale saint guy prague
Vitraux Cathédrale Saint Guy
cathédrale saint guy prague
Cathédrale Saint Guy

Ensuite j’ai visité le Palais Royal, les photos à l’intérieur étaient prohibées. Bon honnêtement j’ai été déçue de cette visite, les pièces étaient vides et n’avaient rien de « royal » selon moi. Puis, juste à côté il y a la basilique Saint Georges. La encore j’ai été un peu déçue par l’intérieur.

basilique saint georges prague
Basilique Saint Georges

Un peu plus loin, arrivée à la ruelle d’or, une petite rue bordée de 16 maisonnettes colorées. Il y a deux tours: la Tour Blanche et la Tour Daliborka qui abrite une exposition sur les armures du Moyen-Age et sur les prisons du Moyen-Age respectivement . La plupart des maisonnettes abrite soit des reconstitution de logement anciens ou des boutiques de petits artisans.

ruelle d'or prague programme itinéraire
Ruelle d’Or

Je vous conseille aussi d’aller faire un tour dans les jardins du château même si le jour où j’y étais les jardins étaient fermés.

Une fois sorti du Château, vous pouvez visiter le monastère de Strahov, malheureusement je n’ai pas eu le temps de le faire.

Pour terminer ma journée, je suis aller en haut de la colline de Petrin, il existe un funiculaire pour y accéder mais j’ai préféré le faire à pied pour prendre des clichés. En cours de route, vous avez une très belle vue sur la ville par contre arrivé là haut les arbres gâche la vue.

vue prague colline petrin.JPG

Le sommet de la colline est surmonté d’une tour de 60 mètres de haut en forme de « tour eiffel » (entrée payante).

tour petrin colline quoi visiter prague programme
Tour de Petrin

Bilan et petites remarques

Voilà fin de mon petit week-end. Franchement j’ai adoré cette ville. L’architecture est merveilleuse. Les gens dans la rue souriants même si niveau service le sourire n’était pas toujours au rendez-vous.

Idéalement, j’aurais aimé rester deux jours de plus pour voir plus de choses. Bien que la ville ne soit pas très grande, Prague a une histoire riche et de nombreux bâtiments à visiter. Par contre, j’ai été très surprise de croiser autant de français dans la rue, j’entendais parler français en permanence !

Autre source d’étonnement, toutes les maisons pragoises ont deux numérotations, une plaque rouge et une bleue, comme ci-dessous. Si comme moi, vous vous demandez pourquoi, voici la réponse. Le numéro rouge qui correspond à un parcellaire du cadastre, il est unique pour chaque bâtiment d’un quartier et peut ne pas suivre les numéros des bâtiments proches alors que le numéro en bleu est un simple numéro séquentiel, similaire à ceux utilisés dans d’autres villes européennes, les numéros bleus se suivent donc avec d’un côté de la rue les nombres pairs et de l’autre les numéros impairs.

Numérotation des rues
Pourquoi les maisons ont deux numéros à Prague

En bref, je vous recommande vivement de visiter cette ville si ce n’est pas déjà fait 🙂

Très bonne semaine à vous !

Anna



0 thoughts on “Un week end à Prague: mon programme cityguide”

Laisser un commentaire